Logo LEchoÉtienne de Callataÿ, Chief economist chez Orcadia Asset Management, a publié une opinion dans l’Écho de ce 14 janvier 2017. Elle porte sur l’augmentation de l’âge de la pension chez les militaires et s’intitule « Le régiment ne peut pas battre en retraite ».

L’auteur n’y aborde que deux arguments, qu’il rejette, à savoir le rajeunissement de l’armée et le coût de la mesure décidée par ce gouvernement. Selon lui, demander à des militaires de travailler jusqu’à 63 ans minimum ne pose aucun problème, il suffit d’utiliser la mobilité interne et externe, pardi.

Budgétairement, il part du principe que le salaire d’un soldat de 25 ans ajouté à la retraite d’un soldat de 60 ans est bien supérieur au salaire du même militaire de 60 ans qui resterait en service.

Il ne faut pas avoir fait l’École d'économie et de sciences politiques de Londres pour en arriver à ce petit calcul… Par contre, comme l’auteur l’écrit lui-même, il est un ignare dans le domaine du fonctionnement de l’Armée. Honnêtement, c’est le seul point sur lequel nous sommes d'accord avec lui dans sa rubrique !

Source : L'ECHO du 14 janvier 2017 - Opinions page 39

Flash Info

Voeux de fin d’année - MoD et ChoD

Voeux de fin d'année - Mod & ChoD

pdf

Réunion Syndicats représentatifs, MoD et Cabinet Pensions

Problématique des pensions: rencontre avec le ministre de la Défense et le cabinet des Pensions.

 

Suite à une lettre du 22 novembre 2016 établie conjointement, les quatre syndicats représentatifs ont rencontré aujourd’hui le ministre de la Défense et une représentante du Cabinet du ministre des Pensions.

Lire la suite...

Comité national des Pensions - Front commun 22 Nov 2016

Les syndicats militaires rencontrent le Président du Comité national des Pensions

À la demande des quatre syndicats représentatifs du personnel militaire, M. Paul Windey, Président du Comité national des Pensions (CNP), a reçu aujourd’hui leurs délégations.

Lire la suite...

cgspfgtb plus forts - Politique de confidentialité